Polyculture-élevage.

Chevaux au petit matin par Le Disparu.

Chevaux au petit matin par Le Disparu.

 

  Plus d’info sur

   http://www.solagro.org

C’est un système qui permet de gérer les ressources animales et alimentaires sur une même exploitation en concentrant l’élevage et la polyculture, ce qui permet d’assurer une certaine autonomie agronomique et économique.

 

 

Intérets agronomiques :

 

  • Utilisation des déjections animales comme engrais,
  • Compostage du fumier pour l’épandage,
  • Stockage du lisier

 

Intérets environnementaux :

 

  • Limitations des intrants (engrais chimiques),
  • Limitation des achats extérieurs (alimentation,engrais, semences…),
  • Biodiversité des paysages et agro-diversité,
  • Valorisation du cycle de l’azote (recyclage des déjections, moins d »énergie fossile)

 

Intérets socio-économiques :

 

  • Autonomie de l’exploitation,
  • Optimisation de la main d’oeuvre de l’exploitation,
  • Ouverture aux diférents systèmes de cultures,

 

 

Vaches dans le pré par Caroline Cassy.

Vaches dans le pré par Caroline Cassy.

 

 

Limites de la polyculture-élevage :

 

Limite de l’épandage

  • Réglementation sur les nuisances et pollutions (gaz à éffet de serre, nitrates dans les points d’eau, pollution olfactives)
  • Réglementation sur les périodes d’épandage (mi-janvier à juin),
  • Capacité de stockage suffisante en cas de forte pluie,

 

Limites du compostage

  • Tas de fumier controlés,
  • Risque de combudtion spontanée,
  • Dégagement de gaz due à l’activité microbienne,

 

Limite de l’autosuffisance

  • Il faut 7 calories végétales pour 1 calorie animale,
  • Autosuffisance possible avec les élevages de poulets,
  • Dépendance pour les importations de tourteaux de soja,

 

 

Partager l'info !

    Les commentaires sont clos.