Gastéropodes & Batraciens

Cagouille par Le Disparu.

Cagouille par Le Disparu.

 

 Plus d’info sur  http://www.heliciculture.net

GASTÉROPODES

 

La plupart des escargot au même titre que les abeilles sont un bon indicateur de pollution, en effet les races sauvages disparaissent à cause des traitements en pesticides et autres produits que l’on utilisent aujourd’hui dans l’agriculture moderne.

La solution actuelle reste l’Héliciculture ou l’élevage d’escargots comestibles.

 

Outre le fait de pouvoir les manger, on utilise aussi leur bave en cosmétique pour le soin et régénération de la peau.

Vous trouverez ci-dessous la liste des principales espèces que l’on trouve en France.

 

(des) BOIS  (Cepaea nemoralis):

Son habitat est très varié et on peut le rencontrer dans le bois, les haies, les friches, les dunes et les prairies. Il se rencontre jusqu’à 1 200 m dans les Alpes et 2 200 m dans les Pyrénées. Il se rencontre partout dans l’ouest de l’Europe.

(de) BOURGOGNE  (Helix pomatia):

C’est le plus connu, il est encore présent dans l’est de la France, cet escargot sauvage à tendance à disparaître à cause des nouvelles techniques d’agriculture qui détruisent son habitat.

(de) CORSE  (Helix ceratina):

La répartition de l’escargot de Corse se limite à une étroite bande côtière de 6 hectares environ, en retrait de la plage du Ricantu au sud-est d’Ajaccio, c’est un des mollusques les plus menacés de France.

GROS-GRIS   (Helix aspera maxima):

Originaire d’Afrique du sud, c’est l’espèce la plus élevée en France. On peut la consommer sans crainte quand elle vient d’héliciculture.

HÉLICE DES BOIS (Arianta arbustorum):

Il vit dans la majeure partie de la France, On le trouve souvent dans des zones boisées mais aussi dans des milieux plus ouverts, friches avec arbustes, haies, parfois marais.

(des) JARDINS  (Cepaea hortensis):

Originaire du centre et de l’ouest de l’Europe, il est répandu dans d’autres régions du monde tel que l’Amérique du Nord. Son habitat est très varié, on le trouve dans les bois et les prairies, les haies et les dunes.

(de) LAIT  (Otala lactea):

Cette espèce est d’origine du nord de l’Afrique, on le rencontre en Espagne et dans le sud de la France. On en trouve aussi en élevage.

MOURGUÉTA   (Eobania vermiculata):

bien répandue dans le Midi de la France, on le trouve dans les branches de fenouil sauvage le long des chemins et des routes. On le connait sous l’appellation « Cagarollettes » ou « Estivenque » quand ils sont jeunes et « Mourguette de Provence » ou « Grosses Estivenques » quand ils sont adultes.

PETIT-GRIS (Helix aspera aspera):

Espèce très répandue sure la façade atlantique Française, les premiers producteurs sont les Charentais. C’est l’escargot le plus facile à élever, il est peu sensible à la pollution et peut de ce fait être toxique à l’état sauvage si le milieu ambiant est potentiellement pollué.

PETIT MOINE  (Monacha cartusiana):

On le trouve autour du bassin Méditerranéen mais également en Belgique, Allemagne, Hollande.

(de) QUIMPER   (Elona quimperiana):

C’est un escargot d’assez grande taille habitant les zones boisées de la Basse-Bretagne et au sud du golfe de Gascogne, il habite les contreforts les plus occidentaux de la chaîne pyrénéenne, dans le Pays basque français, ainsi que la totalité de la corniche Cantabrique.

TURC  (Helix lucorum):

C’est un escargot qui ne s’élève pas, il ne peut, à ce jour,provenir d’aucun élevage, Attention, on peut le confondre avec le Bourgogne. Il se déguste traditionnellement à la bourguignonne ou à l’alsacienne. On le rencontre dans les bois clairsemés, les jardins, les zones montagneuses.

 

Plus d’info sur http://www.gireaud.net

ainsi que sur http://www.cuisine-escargot.com

 

 

BATRACIENS ou AMPHIBIENS

 

De la famille des « Anoures », on l’appelle communément grenouille, reinette ou crapaud (non-comestible). Les anoures se différencient des  autres groupes par la disparition de la queue à l’âge adulte.

Ils comprennent à eux seuls environ 4000 espèces, dont seulement 25 vivent en Europe. On emploie le nom crapaud généralement pour les animaux plutôt trapus et verruqueux. Les animaux plus élégants et élancés, sont appelés grenouilles, mais finalement il ne s’agit que d’une question d’appellation.

Il existe une vingtaine d’espèce de grenouilles comestibles dont les plus connues sont les vertes et les rousses. Leur habitat se situe dans les eaux douces, les marais (verte), mais aussi certaines zones de moyenne altitude (rousse), perchées dans un arbre car  elles  sont arboricoles (rainette).

Elles sont soient « d’Élevage » dans les régions du Bordelais, de la Bretagne, de la Vendée, de la Bourgogne, soient « Sauvages », soient « d’Importation ».

 

 

GRENOUILLE :

  • Agile  : Espèce communes localement. En France, elle est protégée par l’arrêté du 22 juillet  1993 (article 1), par la directive habitats (annexe IV), et par la convention  de Berne (annexe II).
  • Rieuse  : On les trouve dans toute  l’Europe mais  jamais à une altitude supérieure à 600 m.
  • Rousse : Espèce commune dans toute l’Europe à l’exception du Sud, Cependant, elles sont absentes des Pyrénées et des Alpes du Sud. En France, la Grenouille rousse est partiellement protégée par l’arrêté  du 22 juillet 1993 (article 4), par la directive habitats (annexe V), et par la  convention de Berne (annexe III).
  • Verte  : Espèce commune dans toute l’Europe. Elle est protégée car convoitée pour ses cuisses qui sont très appréciées.
  • Petite Verte  : Son aire de répartition couvre la quasi-totalité de  l’Europe tempérée. Pas grand chose à manger car trop petite.

RAINETTE :

  • Méridionale  : On peut  les rencontrer dans le sud de la France, dans le sud  de l’Espagne et en Afrique du Nord et en Italie.
  • Verte  : Espèce répandues dans toute l’Europe, en Australie, en Afrique du Nord, au Japon, dans les îles  méditerranéennes, au Madère et aux Canaries.

 

Petite rainette par Philou.

Petite rainette par Philou.

 

 

Plus d’info sur  http://www.grenouilles.free.fr

et sur http://batrachos.free.fr/indexamphibiens.htm 

  et sur http://www.restocours.net/grenouille

Ainsi que sur  http://pages.videotron.com/rosavie/etienne

Partager l'info !

    Les commentaires sont clos.