Huiles essentielles

 

 

Auteur : Alix LEFIEF

Auteur : Alix LEFIEF

Je partage avec vous ce livre sur les huiles essentielles qui apporte une mine d’informations sur les effets bénéfiques, l’utilisation, les dangers que l’on peut rencontrer lors de l’usage d’huiles essentielles. Vous ne trouverez pas au long de cette page la posologie d’application des huiles mais vous trouverez des liens vers des sites spécialisés dans ce domaine ci-dessous.

Le très bon site d’information sur les HE

http://www.aromalin.com

Pour tout connaitre sur les procédés d’extraction

http:/tpe-huile-essentielle.e-monsite.com

Un site sur l’aromathérapie

http://www.aromatherapie.com

Un autre site d’aromatherapie

http://www.huiles-essentielles.pro

Un site de vente et d’infos

http://aroma-essentiel.fr

Site d’info et d’échange entre internautes

http://www.aromattitude.org

Laboratoire dans le domaine de l’aromathérapie scientifique

http://pranarom.com

 

Attention !!!

Cette page ne constitue en aucun cas un manuel d’exécution ni un référentiel médical, et ne peut remplacer l’expérience et le savoir-faire d’un professionnel.

En cas de pathologie lourde ou chronique, traitement parallèle, allergies, enfant en bas âge, personnes âgées ou grossesse, veuillez consulter un spécialiste avant toute utilisation d’une huile essentielle, quelle qu’elle soit.

 

 

 

L’huile essentielle devrait être:

  • 100% pure, c’est-à-dire exempte d’autres H.E. proches, d’huiles végétales, d’alcool, de térébenthine.

  • 100% naturelle, c’est-à-dire non dénaturée, avec des molécules d’hémisynthèse ou de synthèse totale, des agents émulsifiants chimiques, des huiles minérales, etc…

  • 100% intégrale, non amputée, non décolorée, non déterpénée, non rectifiée, non suroxydée, non peroxydée.

 

 

ABSINTHE ou GRANDE ABSINTHE :

Cette huile essentielle est principalement utilisée pour soulager les troubles digestifs, pour stimuler la sécrétion des sucs biliaires et gastriques ainsi que pour donner de l’appétit. Elle permet également de lutter contre les parasites intestinaux.

Attention, elle est formellement interdite aux femmes enceintes parce qu’elle est abortive, elle ne doit pas être non plus utilisée pendant l’allaitement ainsi que chez les enfants. Il faut éviter un usage prolongé car elle est également neurotoxique. Il faut pas la confondre avec l’huile essentielle de petite absinthe (artemisia pontica) et l’huile essentielle d’absinthe africaine (artemisia afra). Son administration doit faire l’objet d’un suivi par un spécialiste en aromathérapie.

ACHILLÉE DE LIGURIE :

Cette huile essentielle agit sur nombreux petits problèmes d’ordre digestif. C’est également un antidouleur est un bon anti-inflammatoire, elle est préconisée en cas de névralgies ou de rhumatismes. Elle des propriétés cicatrisantes utiles pour aider à la cicatrisation des petites plaies cutanées.

Attention, cette huile est également interdite pour les femmes enceintes, durant l’allaitement, chez les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes épileptiques. A forte dose, elle peut être neurotoxique. L’administration par voie orale nécessite l’avis préalable aromathérapeute.

ACORE VRAI ou ACORE ODORANT :

Cette huile essentielle à de puissantes propriétés à la fois relaxantes et stimulantes, elle est idéale pour retrouver son calme quand on est angoissé ou nerveux. C’est également un excellent anti-inflammatoire. Elle aide à apaiser les maux d’estomac (brûlures, assistés…) et stimule le système digestif.

Attention, cette huile est strictement interdite pour les femmes enceintes, durant l’allaitement, ainsi que chez les enfants à forte dose, elle est toxique. C’est pourquoi on ne voit pas l’utiliser sur une longue période surtout utilisation cutanée car il y a risque de cancer de la peau.

AJOWAN ou THYM DES INDES :

L’huile essentielle d’Ajowan est particulièrement appréciée pour ses propriétés anti-bactériennes et antifongiques et antalgiques. C’est également un bon stimulant pour le système immunitaire. On l’emploie en  traitement des infections gynécologiques et urinaires, des infections parasitaires intestinales courantes (l’ascaris, les amibiases et le tænia) et des affections parasitaires cutanées (abcès, teigne, gale). Anti-douleurs puissant, elle est également indiquée pour soulager les douleurs rhumatismales,  articulaires et musculaires.

Attention, cette huile est déconseillée pendant toute la durée de la grossesse, de l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle est dermocaustique et peut provoquer des irritations cutanées sévèresElle peut aussi s’avérer toxique pour le foie. L’avis d’un professionnel de la santé est donc indispensable pour toute utilisation en voie interne et externe.

AMANDE AMÈRE :

Cette huile essentielle a des propriétés tonifiante et stimulantes sur la peau. Elle a une odeur sucrée proche de celle du sirop d’orge, elle est principalement utilisée en cuisine pour aromatiser les pâtisseries, les crèmes, les frangipanes, des glaces… en parfumerie est utilisée pour son odeur intense, elle est idéale pour parfumer vos soins maison (gel douche, salle de bains, savon…).

Attention, cette huile peut-être allergisante en application cutanées, testez la ou diluez la dans de l’huile végétale. Cette huile essentielle est extraite des amandes de l’amandier amère, ne pas confondre avec l’amandier doux dont sont extraits l’huiles végétales d’amandes douces et le lait d’amandes.

AMYRIS ou SANTAL DES INDES :

Cette huile essentielle est un excellent décongestionnant veineux et lymphatique, particulièrement indiquée en massage diluée dans une huile végétale pour lutter contre les varices, les hémorroïdes, les jambes lourdes… grâce à ses propriétés relaxantes et positivantes, elle est indiquée pour apaiser le stress et l’anxiété, favoriser la méditation et le lâcher-prise. On l’utilise en diffusion ou dans le bain ou diluée dans de l’huile végétale.

Attention, son utilisation est déconseillée pendant la grossesse, ainsi que chez les jeunes enfants. Elle peut être toxique pour les reins. Avec huile essentielle santal (santalum album).

ANETH ODORANT :

Cette huile essentielle a des propriétés mucolithiques, elle est particulièrement indiquée en cas de congestion des poumons, de bronchite… elle facilite la digestion et élimine les gaz, elle est donc utile pour soulager les ballonnements ou maux de ventre

Attention, cette huile est interdite pendant la grossesse, l’allaitement, ainsi que chez les enfants, les personnes épileptiques, les personnes âgées. Ces effets sont très puissants, demander conseil auprès d’un spécialiste avant toute utilisation et respecter à la lettre les dosages indiqués, ne l’utiliser pas sur une période prolongée. Elle ne doit surtout pas être utilisée pure sur la peau.

ANGÉLIQUE :

Cette huile essentielle a un effet calmant qui est utile en cas de stress, d’anxiété ou de douleur (migraine, rage de dents…). Elle ouvre l’appétit, elle peut être conseillée aux personnes âgées ou déprimées, elle aide également à la digestion (en cas de ballonnements, flatulences…). C’est l’alliée des peaux sèches qu’elle adoucit, apaise et tonifie à la fois. Elle a des vertus détoxinantes, elle aide a éliminer les toxines accumulées dans l’organisme et à purifier le sang. Décongestionnante, elle est également utile en cas de rhume, bronchite, grippe…

Cette huile essentielle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement et chez les jeunes enfants. Prudence aussi chez les personnes sujettes aux saignements car elle a un effet anticoagulant.

ANIS VERT :

 

AQUILARIA ou AGARWOOD ou BOIS

ARMOISE VULGAIRE

AUNÉE

BADIANE :

Antispasmodique et expectorante, elle est recommandée en cas d’infection respiratoire (bronchite, sinusite, rhume…). Elle est également efficace en cas de problèmes digestifs et intestinaux (ballonnements, constipation…). Grâce à son action réchauffante, elle soulage les rhumatismes et le lumbago.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement et chez les enfants. Elle ne doit pas non plus être utilisée en massage sur tout le corps. Attention : à trop forte dose, elle peut devenir toxique. Respecter donc bien les dosages et ne l’utiliser pas sur une période prolongée (3-4 jours au maximum).

BASILIC CAMPHRÉ

BASILIC SACRÉ :

Cette huile essentielle et très prisée pour aider à réguler les taux de triglycérides, de cholestérol et de sucre dans le sang. Elle est une excellente alliée du système immunitaire qu’elle renforce à long terme. Antivirale, antifongique, antiparasitaire et antibactérienne, elle aide à lutter contre les infections de toutes origines, elle diminue l’acné, elle permet d’assainir l’atmosphère, de désinfecter les surfaces… elle calme les douleurs musculaires ou articulaires (crampes, rhumatismes…). Tonifiantes, elle est indiquée en cas de fatigue, de perte de confiance en soi… Grâce à sa richesse en antioxydants, c’est aussi un excellent anti-âge.

Cette variété de basilic, sacré en Inde, est très prisée en médecine ayurvédique. Elle stimule la foi et la clarté intellectuelle. Son nom, tulsi, veut dire « incomparable ». Cette huile essentielle peut irriter les peaux sensibles, dans ce cas utilisez la toujours suffisamment diluée.

BASILIC TROPICAL :

Cette huile essentielle apaise les troubles digestifs (nausées, flatulences, ballonnement, mal des transports, aérophagie…). C’est un excellent antispasmodique (crampes musculaires ou digestives, hoquet…). Sur le système nerveux, elle a des vertus tonifiantes, stimulantes et apaisantes. À recommander en cas de stress ou de surmenage. Antidouleur, elle calme les maux de tête.

Elle peut se révéler irritante pour la peau. En cas d’application cutanée, utilisez la toujours diluée.

BAUME DE TOLU :

Cette huile essentielle est l’alliée des peaux sèches et irritées (eczéma, gerçures, crevasses… petite plaie). On la trouve également dans de nombreux remèdes contre la toux car elle possède des vertus expectorantes. En inhalation, elle aide à dégager les bronches. Sa délicate odeur de vanille et de cannelle est très prisée dans l’industrie cosmétique. On la retrouve notamment dans certains parfums. Elle est également très efficace comme déodorant corporel ou comme désodorisant dans la maison. Elle a également des propriétés relaxantes et apaisantes qui sont utiles pour favoriser la méditation.

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une huile essentielle mais d’une absolue qui est extraite de la résine d’un sapin originaire d’Amérique du Sud. Cette huile essentielle peut-être allergisante, testez la sans oublier de la diluer avec un peu de huile végétale. Attention, son utilisation prolongée est déconseillée.

BAUME DU PÉROU : 

Cette huile essentielle aux propriétés anti-inflammatoires et bactéricides est utilisée pour apaiser certains petits problèmes de peau (eczéma, irritations, gerçures…). On l’emploie également pour soulager les douleurs musculaires (rhumatismes, crampes…). Elle est préconisée dans le cas d’affections respiratoires (toux, bronchite, rhume…). À la fois tonifiante et relaxante, elle stimule l’activité cardiaque et aide à lutter contre le stress. Elle apporte également une note vanillée aux cosmétiques maison (crème, savon…).

Attention, cette huile essentielle et dermocaustique (irritante pour la peau). Utilisez la toujours diluée et prudence avec les peaux sensibles. Elle peut aussi déclencher des allergies. Le baumier du Pérou est un proche cousin du baumier de tolu. Il s’agit aussi d’une absolue et non d’une huile essentielle à proprement parler. 

BAY SAINT-THOMAS :

BENJOIN : 

Grâce à ses vertus adoucissantes et hydratantes elle calme les petites irritations de la peau (eczéma, psoriasis, engelures, cicatrices, acné, plaie…). Elle aide également à éliminer les bactéries et les champignons responsables des infections cutanées (mycoses…). Grâce à son effet réchauffant, elle permet de soulager (rhumatismes, arthrite, la goutte, les problèmes de circulation…). Réconfortante, elle aide à combattre les idées noires et l’anxiété.

C’est aussi une absolue. Attention cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse et chez les enfants. Elles s’utilisent uniquement en externe, ne pas l’ingérer.

BERGAMOTE :

Comme les autres huiles essentielles d’agrumes, l’huile essentielle de bergamote est fraîche et tonifiante. Antibactérienne et purifiante, c’est une alliée des peaux et cheveux gras. Raffermissante, elle permet de lutter contre le relâchement cutané, la peau d’orange… Comme l’huile essentielle de pamplemousse, elle est à la fois tonique à faible dose et calmante à forte dose.

Comme toutes les huiles essentiels d’agrumes, l’huile essentielle de bergamote est photo-sensibilisante, il ne faut pas l’appliquer avant de s’exposer au soleil. Elle peut se révéler irritante pour la peau, la tester avant de l’appliquer.

BOIS DE GUAÏAC ou DE GAYAC ;

BOIS DE HÔ :

BOIS DE ROSE : 

Elle est très utile pour lutter contre les problèmes de peau (acné, eczéma, vergetures, peaux sèches…). Elle a un effet anti-âge notable, elle diminue les rides et illumine le teint. Anti-déprime, elle calme les angoisses, aide à chasser les idées noires et détend les personnes anxieuses. Elle est idéale par exemple avant un examen ou un entretien d’embauche. Elle réveille les ardeurs sexuelles.

Le bois de rose n’a aucun rapport avec la rose. Il s’agit d’un arbre originaire d’Amazonie et de Guyane, ainsi nommé car son parfum et sa couleur rappelle la rose. L’huile essentielle de bois de rose est aujourd’hui rare et chère car l’arbre est en voie de disparition. Il ne faut pas la confondre avec huile essentielle de rose.

BOIS DE SIAM :

C’est une huile essentielle réservée aux hommes, elle est « hormone-like » (elle mime les hormones mâle, c’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser chez les femmes). Elle a des vertus aphrodisiaques (baisse de la libido, de fatigue sexuelle ou d’impuissance). Elle aide aussi à décongestionner la prostate et à soulager les douleurs associées. Son parfum chaud et boisé et très apprécié en parfumerie et en cosmétique.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée à la légère, respecter à la lettre les dosages et n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste ou à votre médecin avant toute utilisation.

BOULEAU BLANC :

Purifiante, elle aide l’organisme à éliminer les toxines (cellulite, la peau d’orange, les œdèmes…). Elle a des vertus anti-inflammatoires et antiseptiques qui sont idéales pour soulager (eczéma, furoncle, psoriasis…). Elle a également des propriétés antipelliculaires. On retrouve son arôme résineux et puissant dans certains parfums pour hommes.

Cette huile essentielle doit être utilisée uniquement en externe, il ne faut surtout pas l’ingérer. Elle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement et chez les enfants. Ne pas confondre l’huile essentiel de bouleau blanc (betula alba) avec huile essentielle de bouleau noir (betula nigra) qui est beaucoup plus délicate à utiliser.

CABREUVA

CADE :

Cette huile essentielle est la meilleure alliée des cheveux (embellir chevelure, redonner de la brillance et de l’éclat, rééquilibrer le cuir chevelu notamment en cas de dermatoses, lutter contre les poux…). Antiseptiques et cicatrisantes (petite plaie…). Elle repousse les insectes notamment les mites, elle est donc idéale dans les armoires ou plus généralement pour purifier l’air ambiant. Elle peut également soulager les douleurs dentaires.

Le cade est un arbrisseau de la famille des genévriers.

CAJEPUT :

Cette huile essentielle est un anti infectieux puissant (prévient et combat différentes sortes d’infections d’origine bactérienne ou virale). Elle est efficace en cas de problèmes respiratoires (bronchite, asthme, pharyngite, sinusite…). Apaisante, elle calme les douleurs (rhumatismes, courbatures, crampes musculaires et intestinales, rage de dents, douleurs menstruelles, sciatiques…).

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant toute la durée de la grossesse et de l’allaitement. Les vertus de cette huile essentielle sont très semblables à celles de huile essentielle issue de l’arbre à thé (tea tree), elles sont issues de deux arbres du même genre (melaleuca), l’huile essentielle de cajeput a en plus des vertus apaisantes.

CAMOMILLE NOBLE :

Comme la tisane à la camomille, elle est apaisante (nervosité, prépare le corps et l’esprit au sommeil, stress important, agitation…). Elle calme aussi les douleurs (migraines, maux de dents ou de ventre, démangeaisons ou irritations de la peau). Elle est recommandée en cas d’allergies respiratoires. Elle était également efficace en cas de nausées.

La camomille noble et aussi appelée « camomille Romaine ». Ne pas la confondre avec l’huile essentielle de matricaire. Il s’agit en effet de deux types différents de camomille.

CAMPHRE DE BORNÉO

CANNELIER DE CHINE

CANNELIER DU VIETNAM

CANNELLE DE CEYLAN :

Cette huile essentielle est la plus efficace pour tuer les microbes. Elle tonifie, stimule et réchauffe (le corps, l’esprit et les ardeurs…). Elle est donc tout indiquée dans les massages divers mais à toute petite dose.

Attention, cette huile essentielle fait partie de celles qui n’agissent pas dans la douceur, voilà pourquoi il faut prendre des précautions dans son utilisation, elle ne doit jamais être appliquée pure sur la peau car elle peut être irritante. Ne l’utilisez pas non plus dans le bain ou sur les muqueuses, même diluée ou en association avec d’autres huiles essentielles. Elle est également déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants.

CARDAMOME :

Cette huile fonctionne très bien en cas de problème de digestion (coliques, nausées, digestion, ballonnements, flatulences, diarrhées aérophagie…). Grâce à ces vertus chauffantes, cette huile tonifie l’organisme. Elle aurait même des vertus aphrodisiaques. Expectorante, elle est utile en cas de bronchite, de refroidissement.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse ainsi que pendant l’allaitement. Respecter à la lettre les dosages et le mode d’emploi et n’hésitez pas à vous faire conseiller auprès de votre médecin ou de votre aromathérapeute.

CAROTTE CULTIVÉE :

Cette huile est conseillée en cas de problème de foie, de digestion difficile, elle draine et détoxifie le foie et les reins. C’est l’alliée des belles peaux, elle éclaircit le teint, raffermit l’épiderme et accélère la cicatrisation (acné, rides, couperose, teint terne, taches de vieillesse…). Elle convient autant aux peaux sèches, grasses, mixtes. Elle aide à faire baisser le taux de cholestérol. C’est un bon tonifiant mais attention car elle peut faire monter la tension.

Ne pas confondre avec huile essentielle de carotte (tirée des graines) et huile végétale de carotte (extrait huileux de carotte) qui est en faite le résultat de la macération de racines de carotte dans une huile végétale.

L’huile de carotte s’utilise en après-soleil, pour régénérer l’épiderme et lui donner une jolie couleur.

CARVI :

Cette huile essentielle est indiquée en cas de bronchite car elle a des propriétés mucolytiques (fluidifie le mucus et facilite son évacuation). Elle facilite la sécrétion de la bile par le foie et son évacuation par la vésicule biliaire. Elle est l’allié d’une bonne digestion (ballonnements, flatulences, aérophagie…). Elle lutte également contre les parasites intestinaux et ouvre l’appétit.

L’utilisation de cette huile essentielle est strictement interdite pendant toute la durée de la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle est également déconseillée chez les personnes épileptiques. Respecter à la lettre les dosages et ne prolongez pas inutilement le traitement car cette huile est très puissante, mal utilisée, elle représente un risque neurotoxique.

CATAIRE CITRONNÉE :

Cette huile essentielle des vertus calmantes, parfaite pour lutter contre les insomnies (problèmes de sommeil, agitation, petites déprimes…). Elle permet également de soulager les douleurs gastriques d’origine nerveuse. Elle est efficace pour soulager de nombreuses autres douleurs (rhumatismes, arthrite, migraines…).

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant toute la durée de la grossesse car elle stimule l’utérus, à éviter également pendant l’allaitement. Elle peut être irritante pour la peau, diluez la dans de l’huile végétale. La cataire connue sous plusieurs noms : chataire, menthe de chat, herbes à chats (elle provoquerait  l’euphorie chez les chats).

CÈDRE DE L’ATLAS : 

Cette huile essentielle est incontournable pour lutter contre la cellulite. Décongestionnante, elle élimine les toxines, facilite le drainage et le déstockage des graisses. Stimulante elle permet de traiter les cheveux gras, les problèmes de cellulite ou de chute de cheveux. C’est aussi une excellente huile anti déprime. Elle stimule les défenses immunitaires.

C’est essentiellement ne s’emploie que par voie cutanée, ne pas l’ingérer. A proscrire chez les femmes enceintes et chez les enfants.

CÈDRE DE L’HIMALAYA :

Grâce à ses propriétés lipolytiques, diurétiques et drainantes, elle est une excellente alliée contre la cellulite, la peau d’orange, elle entre d’ailleurs dans la composition de nombreux soins anticellulite. Elle assainit le cuir chevelu et aide à lutter contre les pellicules et la chute de cheveux. Elle aide à lutter contre les dermatoses dues à des champignons ou des parasites. En diffusion dans la maison, c’est aussi un excellent répulsif contre les mites et les moustiques.

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant toute la durée la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Respectez bien les dosages et le mode d’emploi car le mal utilisée, elle est neurotoxique.Il existe plusieurs sortes d’huiles essentielles de cèdre, ne confondez pas celle-ci avec l’huile essentielle de cèdre de l’Atlantique ou de l’Atlas, du Texas, de Virginie.  En application cutanée veillez à la diluer avec de l’huile végétale afin qu’elle ne soit pas irritante.

CÈDRE DE VIRGINIE

CÉLERI CULTIVÉ : 

C’est l’alliée de la bonne digestion, elle ouvre l’appétit, accélère les digestions lentes et luttent même contre la mauvaise haleine. Ultra apaisante, elle aide à rester zen, permet de lutter contre les insomnies et calme les ardeurs sexuelles. Elle a aussi des vertus drainantes décongestionnantes (foie, rein…). En soins cosmétiques, elle est efficace pour atténuer les petites taches cutanées ou les taches de vieillesse.

Attention, cette huile essentielle est interdite pendant toute la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Ne vous exposer pas au soleil après application car elle est très photo-sensibilisante.

CHANVRE DOUX

CISTE LADANIFÈRE :

Cette huile essentielle est anti hémorragique et cicatrisante, elle est indiquée en cas de saignement de nez, de coupures, de petites plaies ou autres bobos. Grâce à ses vertus cicatrisantes, elle est également utile en cas d’acné ou de boutons. Équilibrante, elle apaise les tempéraments stressés, lunatiques et facilite le sommeil.

Le ciste est un  arbrisseau dont les feuilles sécrètent un suc que les Grecs appelaient ladanum, il s’en servait en pharmacie mais aussi en parfumerie.

CITRON :

C’est la meilleure amie du foie, elle aide à nettoyer et à régénérer les fonctions hépatiques, idéales après des excès. Grâce à ses propriétés antiseptiques, elle peut être utilisée pour purifier la peau, assainir l’air ambiant ou désinfecter les surfaces. Elle détend en redonnant du peps et permet de retrouver toute sa concentration.

Attention, cette huile essentielle ne doit pas être appliquée pure sur la peau car elle peut être irritante. Elle est également photo-sensibilisante, ne pas l’appliquer avant une exposition au soleil sous peine de voir apparaître de vilaines taches indélébiles.

CITRONNELLE :

Cette huile est l’ennemi des moustiques qu’elle repousse efficacement. Elle a également des vertus assainissantes et anti-odeurs, très utile pour assainir l’air ambiant. Anti-inflammatoire, elle peut être utilisée en massage.

Attention, ne confondez pas l’huile essentielle de citronnelle avec l’huile l’essentielle de lemon grass, la seconde est principalement utilisée contre les vergetures et la cellulite ainsi que pour ses vertus calmantes.

CITRONNELLE DE JAVA

CLÉMENTINE DE CORSE

COMBAWA

COPAIBA :

C’est une huile essentielle anti-inflammatoire très puissante, elle permet de soulager tous les traumatismes dus à des chocs (entorse, hématomes, douleurs articulaires, douleurs aux doigts, élongation, courbatures…). Elle est idéale aussi pour les sportifs avant ou après l’entraînement. Cicatrisantes et antiseptiques, cette huile essentielle trouve sa place dans la pharmacie familiale, elle est indiquée comme soins pour les  petits problèmes de peau, de plaie, d’égratignure, de blessure. Elle est également efficace en cas d’infection urinaire et d’infection respiratoire. Elle a des vertus tonifiantes et énergisantes, utile en cas de fatigue physique ou mentale.

Cette huile essentielle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que pour les jeunes enfants. Attention, elle peut se révéler dermocaustique, sur les peaux sensibles, veiller à l’utiliser diluée dans de l’huile végétale.

CORIANDRE :

Cette huile essentielle à des vertus digestives qui sont très utiles en cas de digestion difficile (flatulence, aérophagie…). Elle aide également à soulager les douleurs musculaires et les rhumatismes. Elle stimule la mémoire et la concentration.

De la même famille que la carotte, la coriandre est aussi appelée persil arabe ou persil chinois.

CRISTE MARINE ou FENOUIL MARIN :

En raison de ses vertus diurétiques, drainantes et raffermissante, cette huile essentielle est principalement utilisée en massage en cas de rétention d’eau, de cellulite, de peau d’orange. On la retrouve également de nombreux produits minceur. Elle a également des propriétés antirides et régénérantes très appréciées en cosmétique pour les soins des peaux matures (âgées). Elle aide également à lutter contre les parasites.

Cet huile essentielle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle doit être utilisée sur une période courte afin d’éviter son effet toxique. Un inconvénient de taille si on veut profiter de ses bienfaits anticellulite.

CRYPTOMÉRIA :

C’est une huile essentielle antibactérienne puissante, notamment pour assainir l’air ambiant. Elle repousse efficacement les insectes, notamment les termites. On l’emploie aussi dans les shampoings et les soins capillaires pour venir à bout des poux. Elle est également utilisée en massage pour soulager les courbatures musculaires, les problèmes articulaires, les torticolis, les migraines… à la fois stimulante et relaxante, elle est appréciée pour lutter contre la fatigue, les baisses de forme, les angoisses, le stress…

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Cette huile est originaire d’Asie, c’est l’arbre national du Japon. En japonais on l’appelle Sugi.

CUBÈBE ou POIVRE À QUEUE

CUMIN :

Cette huile essentielle est une excellente alliée en cas de digestion difficile, d’aérophagie, de gaz intestinaux, de  flatulences, de constipation… De plus, elle a des propriétés anti-inflammatoire et antalgique intéressantes pour soulager les douleurs associées à des troubles d’ordre digestifs. Elle ouvre l’appétit. Grâce à ses vertus relaxantes, elle calme les angoisses et favorise le sommeil. En cuisine, une à deux gouttes suffise pour parfumer les plats orientaux.

Cette huile essentielle est dermocaustiques, prudence si vous avez la peau sensible voir à tendance allergique, veillez toujours à l’utiliser diluer dans de l’huile végétale. Respectez bien le dosage, car elle peut avoir un effet stupéfiant en cas de surdosage. Son utilisation est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement.

CURCUMA :

Cette huile essentielle est indiquée en cas de digestion difficile, d’aérophagie, de gaz intestinaux… Elle favorise aussi le bon fonctionnement du foie. tonifiante et stimulante, elle aide à lutter contre la fatigue, notamment sexuelle. Grâce à ses vertus décongestionnant et expectorantes, elle se révèle utile en cas d’infection respiratoire. Elle a aussi des vertus anti-âge qui la rende idéale pour lutter contre les rides et les ridules.

Attention, cette huile essentielle est très puissante, respectez bien le dosage. Elle doit pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants.

CYPRÈS :

C’est une huile décongestionnante, elle aide à lutter contre divers troubles (jambes lourdes, syndrome prémenstruel, rétention d’eau, cellulite…). Elle est à privilégier en cas de toux sèche. Elle est également recommandée en cas de transpiration excessive. Fraîche et citronnée, elle est parfaite pour s’éclaircir les idées.

Elle est interdite pendant la grossesse et l’allaitement. À ne pas utiliser en cas de cancer de la prostate et de mastose.

CYPRÈS BLEU DE L’ARIZONA

DAVANA

ÉLÉMI DE MANILLE

ENCENS ou OLIBAN :

C’est l’huile essentielle anti déprime par excellence. À petite dose, elle calme les angoisses, le stress et favorise la méditation et le sommeil. À plus haute dose elle a des vertus dynamisantes. Elle stimule les défenses immunitaires, elle a également des propriétés expectorantes, idéale pour dégager les bronches. Elle raffermit ou régénère la peau, elle est également recommandée pour les peaux sèches.

C’est une résine produite par un arbre appelé « arbre à encens ».

ÉPINETTE BLEUE

ÉPINETTE NOIRE :

Tonifiantes, cette huile est recommandée pour toutes les petites baisses de forme, tant physique que morale (convalescence, manque d’énergie, somnolence après le repas…). Elle calme les infections respiratoires comme la toux et la bronchite. anti-inflammatoire, elle est aussi recommandée pour soulager les douleurs articulaires et les rhumatismes. C’est également un bon antiseptique aérien.

Si vous avez la peau sensible, cette huile essentielle pour se révéler irritante. Faites un test en déposant une goutte dans le plis du coude et diluez la si c’est le cas dans de l’huile végétale.

ESTRAGON :

Elle agit sur toutes les manifestations allergiques (rhume des foins). Antispasmodique, elle soulage les tensions musculaires ou les tensions liées au stress, elle calme les crampes et les règles douloureuses. Elle stimule le foie, elle facilite la digestion. C’est aussi un excellent remède contre le hoquet. Tonifiante elle redonne de l’énergie et permet d’apaiser les angoisses.

L’estragon était surnommé « herbe au dragon », d’où son nom latin de « petit dragon ».

EUCALYPTUS À BRACTÉES MULTIPLES :

Cette huile est un puissant anti-infectieux. Elle est très efficace pour les bronchites. Elle peut se révélée utile dans le traitement des maladies tropicales. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoire, elle permet de soulager les douleurs liées à l’arthrite ou aux rhumatismes.

Très puissante, cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants.

EUCALYPTUS CITRONNÉ :

C’est une huile de prédilection pour les massages musculaires et articulaires. À recommander en cas d’élongation, tendinite, tennis-elbow ou tendinite du coudeCalmante, elle favorise le sommeil. Elle soulage aussi toutes les irritations cutanées (démangeaisons, mycoses cutanées…). En diffusion, elle fait fuir les moustiques.

Attention, ne pas confondre avec l’huile essentielle d’eucalyptus citronné ou l’huile d’eucalyptus radié, davantage utilisée en inhalation contre les petits maux de l’hiver comme la grippe le rhume ou la bronchite.

EUCALYPTUS GLOBULEUX :

Cette huile aide à dégager les voies respiratoires et à lutter contre la fièvre. Voilà pourquoi elle est indiquée en cas de rhume, de grippe, de bronchite… Antibactérienne et légèrement anesthésiante, elle est idéale pour apaiser les brûlures, murs, plaies… en massage, elle soulage les muscles endoloris, les rhumatismes… en diffusion, c’est un excellent assainissant de l’atmosphère, particulièrement en hiver quand il y a des personnes malades à la maison.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement ni chez les enfants. De toutes les huiles essentielles d’eucalyptus, c’est la plus indiquée pour calmer les infections pulmonaires et ORL chez les adultes.

EUCALYPTUS MENTHOLÉ :

Comme de nombreuses autres huiles essentielles d’eucalyptus, celle-ci a des vertus expectorantes. Elle est donc indiquée en cas, de rhume, de grippe, de bronchite… Grâce à ses vertus drainantes et lipolytiques (qui s’attaque aux graisses), elle est utile pour lutter contre la rétention d’eau et la cellulite. Elle est également une alliée sûre en cas d’acné ou de peau grasse car elle est antibactérienne. Elle est aussi efficace en cas de vaginite ou de cystite.

Attention, cette huile essentielle est réservée aux adultes, son emploi est strictement interdit chez les enfants. Son utilisation est également interdite pendant toute la grossesse et durant l’allaitement. Ne l’utilisez pas à la place d’une des nombreuses autres huiles essentielles eucalyptus.

EUCALYPTUS SMITHII

EUCALYPTUS RADIÉ :

Cette huile est l’un des antiseptiques les plus efficaces. Elle est préconisée pour soulager toutes les maladies hivernales (rhume, bronchite, grippe…), car elle dégage les voies respiratoires, favorise l’expectoration et combat les virus. C’est aussi un excellent stimulant des défenses immunitaires, à prendre en prévention. Elle a des vertus réchauffantes pour le corps.

Attention, Il existe plusieurs centaines de variétés d’eucalyptus, et donc potentiellement autant d’huiles essentielles différentes. Ne remplacez pas une variété par une autre.

FAUX-POIVRIER

FENOUIL DOUX :

Cette huile est une aide précieuse en cas de problème de digestion (digestion lente, nausées, flatulences, manque d’appétit, aérophagie, indigestion…). C’est l’allié des femmes, elle est recommandée en cas de règles irrégulières, à l’arrivée la ménopause… Antidouleur, elle se révèle efficace en cas de lumbago, d’échauffement musculaire, de rhumatismes. Elle aide également à l’élimination de cellulite.

Cette huile essentielle est interdite pendant toute la durée de la grossesse. Elle est également déconseillée aux enfants. Ne la prenez pas en cas de trouble hormonale (cancer de l’utérus, problème de thyroïde…) sans l’avis de votre médecin.

FÉRULE FÉTIDE

FÉRULE GOMMEUSE ou GALBANUM

FRAGONIA :

C’est une huile antibactérienne puissante, on la préconise notamment en cas d’infection ORL, mais aussi en prévention pour renforcer le système immunitaire. Elle a également une action antifongique qui est très utile pour lutter contre certains champignons. Anti-inflammatoire, elle aide à soulager les douleurs musculaires et articulaires, les crampes, les élongations… en massage, elle apaise certains troubles spécifiquement féminins (règles douloureuses, migraines hormonales, bouffées de chaleur…). Elle a également des propriétés purifiantes qui sont idéales pour lutter contre l’acné, les petites imperfections, la peau grasse… A la fois relaxante et stimulante, elle est d’une aide précieuse en cas d’insomnie, de fatigue chronique, de manque de vitalité ou de motivation…

En cas d’infection microbienne, elle est une excellente alternative à l’huile essentielle de tea-tree. Son avantage est d’avoir une odeur beaucoup plus douce fleurie et agréable. Cette huile essentielle peut se révéler irritante si vous avez la peau très sensible, si c’est votre cas, utilisez la toujours diluée.

GALANGA

GAULTHÉRIE

GAULTHÉRIE ODORANTE :

C’est l’huile essentielle du sportif par excellence, on peut l’utiliser avant ou après l’entraînement. Grâce à son action chauffante, elle prévient les courbatures et favorise la récupération musculaire. Elle calme les douleurs musculaires et tendineuses (crampes, entorse, lumbago, tendinite…). Elle stimule le foie et soulage les maux de tête d’origine hépatique. C’est l’alliée incontournable en cas de crise de goutte.

Cette huile peut se révéler irritante sur les peaux sensibles. Appliquez la de préférence diluée dans de l’huile végétale.

GENÉVRIER :

Cette huile est anti-inflammatoire et anti douleur, particulièrement indiquée en cas d’arthrite. Elle soulage les rhumatismes et élimine les toxines. Détoxifiante, elle stimule le foie ainsi que la circulation sanguine. Elle a des propriétés décongestionnantes et drainantes, parfaite pour lutter contre la cellulite et la rétention d’eau. Elle est idéale si vous voulez mincir.

Cette huile essentielle est déconseillée aux personnes atteintes de maladies rénales.

GÉRANIUM ROSAT :

Cette huile peut aider les diabétiques à réguler leur glycémie. Elle est aussi indiquée en cas d’hypoglycémie. C’est l’huile essentielle de la beauté et de la jeunesse (lutte contre les rides, taches de vieillesse, chute de cheveux, relâchement cutané…). Elle est efficace contre l’acné et améliore le teint. Elle aide à déloger la cellulite.

Il existe l’huile essentielle de géranium Bourbon qui a les mêmes vertus que le géranium Rosat mais elle est un peu plus cher.

 

GÉRANIUM VRAI ou ZDRAVETS

GINGEMBRE :

C’est l’allié anti-nausées indispensables (mal de transports, vomissements…). Tonifiante, elle permet de lutter contre la fatigue intellectuelle et physique, de réveiller les ardeurs ou de freiner la chute de cheveux. Elle est également efficace en cas de constipation.

Cette huile essentielle peut se révéler dermocaustiques. Ne pas utiliser pure et la diluer dans de l’huile végétale.

GIROFLIER :

Cette huile essentielle est légèrement anesthésiante, elle soulage efficacement les rages de dents, les caries, les aphtes… elle a des vertus antibactériennes. Elle tonifie et permet de lutter contre la fatigue intellectuelle et physique. C’est un bon répulsif contre les insectes, notamment les moustiques.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou pendant l’allaitement.

GRANDE CAMOMILLE

HÉLICHRYSE ITALIENNE :

Cette huile était surnommée l’huile du boxeur, car elle apaise les coups, elle est à privilégier en cas de bleus ou d’hématomes. Grâce à ses vertus décongestionnantes, elle est toute indiquée pour stimuler la circulation sanguine, en cas de varices, de phlébite ou de syndrome de Raynaud (les doigts « gèles », ils deviennent tout blanc, le sang ne circule plus). Elle est efficace contre la couperose (trouble de la micro-circulation, avec des petits vaisseaux sanguins visibles apparents, sur les ailes du nez, les joues, le menton qui surviennent chez les peaux claires, en particulier, le problème est souvent héréditaire). Elle aide aussi à déstocker les graisses et à lutter contre les vergetures.

Cette huile est plus connue sous le nom d’immortel. Une fois séchées, ses fleurs ont la réputation de se conserver très longtemps.

HÉLICHRYSE DE MADAGASCAR

HYSOPE OFFICINALE COUCHÉE :

Elle a des vertus expectorantes (fluidifie les sécrétions, dégage les voies respiratoires en cas d’asthme, de bronchite asthmatiforme, de bronchite chronique ou de sinusite). Elle est aussi efficace contre les virus. Puissant stimulant du système nerveux sympathique (Le système nerveux sympathique, appartient aux trois parties du système nerveux autonome ou <végétatif> efférent : partant du centre du système nerveux pour aller vers la périphérie). Elle calme les angoisses, les sentiments d’oppression et de déprimes.

Attention, Il ne faut pas confondre l’hysope officinale avec une autre variété d’hysope (Hyssopus officinalis SSP officinalis) car elle est toxique pour le système nerveux et peut provoquer l’avortement.

HOUBLON

IARY

INULE ODORANTE :

C’est un puissant mucolytique, qui aide à évacuer le mucus (nez bouché,  peau grasse…). Elle soulage aussi toutes les infections de la sphère ORL (laryngite amygdalite…). Elle a des vertus antibactériennes et antiseptiques. Elle est indiquée en cas de fatigue cardiaque.

Attention, ne pas confondre l’huile essentielle d’inule odorante avec celle d’aunée, qui provient d’une autre variété d’inule (Inula helenium) qui peut se révéler neurotoxiques. Concernant la variété odorante, celle-ci peut en début de traitement provoqué une augmentation des symptômes (écoulement nasal accru). C’est temporaire est tout à fait normal, dans tous les cas respectez bien les dosages et demander conseil à un spécialiste en cas de doute.

JASMIN :

Cette huile a des vertus tranquillisantes, elle apaise le corps et l’esprit (états de déprime passager,  insomnies, prépare le sommeil…). A conseiller dans les cas de tensions extrêmes, des chocs émotionnels... En application cutanée, cette huile fait des miracles (atténue les rides et les ridules, calme l’acné, accélère la cicatrisation…).

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant toute la grossesse. L’huile essentielle de jasmin est classée dans les « absolues », c’est une huile essentielle 100% pure et naturelle obtenue par extraction alcoolique. Elle est assez chère car il faut 1000 kg de fleurs pour avoir 1 kg d’absolue.

KATAFRAY

KHELLA :

C’est un antispasmodique puissant. Grâce à son action dilatatrice sur les bronches, elle est notamment efficace en cas de crise d’asthme. Elle a aussi des propriétés anticoagulantes.

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse et durant l’allaitement ainsi que chez les jeunes enfants. Attention, cette huile est photo-sensibilisante, évitez de vous exposer au soleil après application. Elle peut provoquer des réactions allergiques, testez là diluée dans de l’huile végétale.

KUNZEA ou KUNZU

LANTANA

LAURIER NOBLE :

C’est un très puissant antimicrobiens (virus, bactéries, champignons..). Elle donne du tonus (lutter contre le stress, facilité la concentration…). Antispasmodique, elle apaise (douleur articulaire ou musculaire, rhumatisme, névralgie…).

Cette huile est très efficace, elles s’utilisent à toute petite dose et sur une courte durée. Attention, elle peut se révéler irritante sur certaines peaux sensibles, faites un test en déposant une goutte au creux du coude pour vérifier votre tolérance.

LAVANDE ASPIC

LAVANDE VRAIE ou LAVANDE OFFICINALE :

Cette huile atténue aussi bien les problèmes, de circulation, de digestion. Elle a des vertus antidouleur (contracture, migraines…). Elle est antiseptique et antibactérienne, elle désinfecte parfaitement et favorise la cicatrisation. Elle a aussi des vertus relaxantes. C’est aussi un bon répulsif contre les insectes et les mites.

Si l’on devait sélectionner une huile essentielle à toujours avoir dans sa trousse de pharmacie, il ne fait aucun doute que ce serai la lavande. C’est la meilleure, la plus recherchée et bien entendu la plus chère « lavande fine » appelée aussi « lavande vraie ».

LAVANDIN  :

Cette huile est à privilégier en cas de crampe, de contracture, elle est également efficace en cas de mal de tête, de migraine. Elle peut être à la fois sédative (à faible dose) ou tonifiante (à haute dose).

L’huile de lavandin super résulte d’un croisement de la lavande vraie et de la lavande aspic. Son huile essentielle est moins chère, donc très utilisée dans de nombreux produits cosmétiques et produits d’entretiens du commerce.

LÉDON DU GROENLAND :

Cette huile favorise le drainage et la régénérescence du foie. Elle est excellente pour équilibrer le système nerveux (calme la mauvaise humeur, la nervosité, l’irritabilité, la déprime, stress intense et permet de retrouver le sommeil).

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse l’allaitement ainsi que chez les enfants jusqu’à six ans. Elle est aussi déconseillée aux personnes qui prennent des médicaments pour fluidifier le sang. Cette huile est assez onéreuse.

LEMONGRASS FLEXUOSUS :

Cette huile est un excellent vasodilatateur (améliorer la circulation sanguine en cas de jambes lourdes, de maladie des artères…). Elle apaise de nombreux troubles d’origine digestive (flatulence, coliques, digestion lente…). Elle est également utile en cas d’insuffisance hépatique, ainsi que sur la cellulite et les vergetures. En diffusion, elle élimine les mauvaises odeurs et désinfecte l’air ambiant.

Attention, Il ne faut surtout pas la confondre avec l’huile essentielle de citronnelle. L’huile essentielle de Lemongrass se rapproche beaucoup de l’huile essentielle de Lémon Grass citratus, ses composants sont quasiment identiques. Utilisez la toujours diluée dans de l’huile végétale car elle peut être irritante pour la peau.

LIME ou CITRON VERT :

Cette huile est anti-bactérienne (rhume, maux de gorge, bronchite, grippe…). Elle peut aider en cas d’extinction de voix. Elle favorise la digestion. Elle a des vertus adoucissantes et astringentes (embellir les peaux grasses, éclaircir le teint…). Elle a aussi des vertus calmantes (lutter contre l’anxiété, le stress, la nervosité…). C’est également une bonne alliée contre les insomnies et les troubles digestifs d’origine nerveuse.

Cette huile ne doit pas être utilisée pendant la grossesse ou l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle est aussi photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil dans les deux heures qui suivent l’application. Attention, elle peut se révéler irritante pour certaines peaux sensibles, faites un test dans le pli du coude et respectez bien les dosages notamment pour les applications externes.

LITSÉE CITRONNÉE :

Cette huile a des vertus calmantes (stress, déprime, insomnies, agitation…). Elle ouvre l’appétit et facilite la digestion. Elle a des propriétés antibactériennes et antifongiques (acné, peaux très grasses, mycoses…).

Attention, cette huile essentielle peut être irritante, utilisez la toujours diluée dans de l’huile végétale et pour les peaux sensibles, testez la dans le pli du coude. Elle est déconseillée pendant la grossesse ainsi que chez les enfants.

LIVÈCHE ou ACHE DES MONTAGNES :

Cette huile essentielle aide le foie à jouer son rôle de détoxication (teint brouillé, problème de peau…). Elle a des propriétés antitoxiques, particulièrement efficaces en cas d’intoxication alimentaire. Elle est aussi indiquée contre le psoriasis. Elle a des vertus tonifiantes qui sont utiles en cas de fatigue nerveuse.

Attention, elle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle est photosensibilisante, ne pas l’utiliser avant de s’exposer au soleil et ne pas l’utiliser sur la peau de façon prolongé.

MAGNOLIA

MANDARINE :

Cette huile rééquilibre le système nerveux (angoisse, agitation…). Elle a des vertus sédatives. C’est également un bon tonique digestif et une alliée en cas de nausée. Comme toutes les huiles essentielles d’agrumes, elle a des vertus anticellulite.

Attention, l’huile essentielle de mandarine et photosensibilisante, ne pas l’appliquer sur la peau avant de s’exposer au soleil ou attendre deux bonnes heures avant de partir au soleil.

MANUKA :

Cette huile est un antiseptique très puissant (bactéries, virus, champignons…). Sur certain germe, elle est jusqu’à 20 fois plus efficace que l’huile essentielle de l’arbre à thé (tea tree). Elle agit également sur les défenses immunitaires en les renforçant.

Attention, cette huile est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement. On la confond souvent avec l’huile essentielle d’arbre à thé (melaleuca alternifolia), son nom latin est : leptospernum scoparium.

MARJOLAINE :

Cette huile essentielle a des vertus calmantes, elle est irremplaçable pour apaiser les troubles d’origine nerveuse (hypertension, anxiété, stress, névralgies, difficultés respiratoires, sautes d’humeur… ). Elle est aussi indiquée en cas de libido trop active. Elle favorise l’endormissement et améliore la qualité de sommeil. Elle est efficace contre les champignons et les bactéries.

Attention, il ne faut pas la confondre avec l’huile essentielle d’origan dont le nom latin lui ressemble beaucoup.

MARJOLAINE À THUJANOL

MÉLÈZE

MÉLILOT

MÉLISSE :

C’est une excellente alliée contre les insomnies, efficace en cas de stress, de troubles de l’humeur. Elle apaise les crampes digestive. En cosmétique, elle a des propriétés anti-âges.

Le terme mélisse vient du mot grec signifiant « abeille » car son parfum doux et citronné a la particularité d’attirer et de retenir cette insecte.

MENTHE BERGAMOTE :

Cette huile a la particularité de mimer les œstrogènes (œstrogènes-like), cela lui confère des propriétés antispasmodiques, antidouleur, anti-inflammatoires… Elle stimule le foie et le pancréas et est efficace en cas de petit problème de digestion (nausées, aérophagie…). Elle peut être utile en cas d’impuissance, de baisse de libido chez l’homme. Elle et stimulante (fatigue nerveuse, déprime…).

Attention, elle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement. Il ne faut pas non plus la confondre avec l’huile essentielle de menthe poivrée ou l’huile essentielle de bergamote qui est extraite d’un agrume.

MENTHE DES CHAMPS

MENTHE POIVRÉE :

Cette huile est un excellent Antidouleur (mal de tête, migraines) grâce à son action réfrigérante. Elle est également utile en cas de coups, de bleus… elle facilite la digestion (nausées, douleurs d’estomac…). Elle a des vertus antiseptiques (bactéries, virus, champignons…) rafraîchissante et tonifiante, elle peut se révéler aphrodisiaque.

Attention, elle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement, ainsi que chez les enfants. Elle peut s’avérer dermocaustique si vous avez la peau sensible, diluez la dans de l’huile végétale avant utilisation. Sinon, ne mettez pas plus d’une goutte en application directe.

MENTHE VERTE :

Cette huile aide à la digestion, elle tonifie le foie et favorise l’évacuation des gaz. Elle a des propriétés expectorantes (bronchite, grippe…). Elle a des vertus rafraîchissantes qui sont particulièrement appréciées pour soulager les pieds échauffés. En cosmétique, elle atténue les problèmes de peau et assainit l’épiderme. À la fois calmante et tonifiante, elle est une bonne aide pour chasser les idées noires, le stress, la fatigue, de manque de concentration.

Attention, elle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les jeunes enfants. Cette huile est moins forte que l’huile essentielle de menthe poivrée, on peut donc l’utiliser en application cutanée diluée dans de huile végétale.

MILLEPERTUIS

MONARDE FISTULEUSE :

Cette huile est un puissant antibactérien et un puissant antiviral, elle est donc recommandée pour tous les types d‘infection ORL (rhume, grippe, sinusite, otite…). C’est un antifongique efficace (chasser les champignons responsables des mycoses, du pied d’athlète…). Elle a des vertus tonifiantes pour la peau. Elle est également utile en cas de cystite, de vaginite… elle a une action stimulante utile en cas de fatigue, baisse de forme, manque de concentration…

Cette huile ne demande pas de précautions particulières, ceci dit, il est préférable de ne pas l’utiliser pendant les trois premiers mois de la grossesse.

MUSCADE :

Cette huile facilite la digestion et le transit (ballonnements, aérophagie, flatulences, diarrhées…). Elle est indiquée en cas de nausées dues au mal des transports. Elle a des propriétés chauffantes (douleurs musculaires, courbatures, rhumatismes…). Elle permet aussi de lutter contre la fatigue physique et mentale.

Attention, elle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et chez les enfants. Cette huile ne s’emploie pas par voie interne sans l’avis d’un spécialiste.

MYRRHE :

Cette huile a des vertus cicatrisantes (plaies, brûlures, coupures, gerçures…). Elle agit aussi sur les coups de soleil, l’eczéma ou les petites plaies de la bouche (gingivite, aphtes). À lutter contre les infections intestinales (virus, parasites) c’est un excellent anti-inflammatoire, utile notamment en cas de maux de gorge. Elle a des vertus calmantes (phobie, surexcitation sexuelle). En diffusion, elle assainit l’air ambiant.

Attention, elle est interdite chez la femme enceinte, pendant l’allaitement ainsi que chez les enfants.

MYRTE :

Cette une huile expectorante (toux spasmodique, bronchite, rhume…). C’est un excellent désinfectant de l’air ambiant qui tue tous les microbes. En application cutanée, elle a des vertus tonifiantes et anti-vergetures. Elle est légèrement sédative.

Ne pas confondre cette huile essentielle avec celle de la myrte rouge qui est moins efficace sur le plan respiratoire.

NARD DE L’HIMALAYA :

Cette huile calme les palpitations et la respiration (émotions fortes, stress intense…). Elle est recommandée en cas de psoriasis. En cosmétique, elle stimule la pousse des cheveux.

Cette huile essentielle est assez rare, donc assez chère.

NÉROLI ou FLEURS D’ORANGER :

Cette huile est préconisée en cas de troubles nerveux (déprime, nervosité, crise de nerfs, anxiété, surmenage, palpitations, agitation chez les enfants…). Elle est indiquée en cas d’insomnie ou de troubles du sommeil. En cosmétique, elle est recommandée pour les peaux sensibles, matures ou sujettes à la couperose.

Attention, cette huile essentielle est assez chère, environ 50 € les 5 ml.

NIAOULI :

Cette huile est antivirale et anti infectieuse, elle est utile contre les maladies hivernales (grippe, bronchite, rhume, sinusite…). Elle aide à dégager les bronches et le nez. Ses propriétés antivirales la rendent efficace en cas d’herpès labial. Elle est décongestionnant (jambes lourdes, varices…). Elle tonifie la peau et aide à lutter contre les vergetures. Elle favorise la concentration.

Elle peut se révéler irritante si elle est appliquée pure, testez la dans le pli du coude et diluez la dans de l’huile végétale.

ORANGE DOUCE :

Cette huile a des vertus calmantes (angoisse, anxiété, difficultés à trouver le sommeil…). Elle est utilisée en cas de surmenage ou pour favoriser la concentration. Elle est utile en cas de troubles digestifs. En diffusion, elle assainit l’air ambiant en le désinfectant.

Attention, comme toutes les huiles essentielles d’agrumes, elle est photosensibilisante, évitez l’application avant de vous exposer au soleil. Elle peut aussi se révélée irritante, n’hésitez pas à la tester ou à la diluer dans de l’huile végétale.

ORANGER AMER :

Cette huile est idéale en cas de déséquilibre psychique ou affectif (surmenage, soucis, déprime, tristesse, lassitude…). Elle calme aussi tous les troubles liés au stress (insomnies, palpitations, brûlures d’estomac, mal au ventre…). En cosmétique, elle tonifie, raffermie et luttent contre la cellulite.

Cette huile essentielle est tirée des feuilles de l’Oranger Amer aussi appelé « Bigaradier de Séville« , c’est pourquoi on l’appelle aussi huile essentielle de Petit grain bigarade ou huile essentielle de bigaradier.

ORIGAN COMPACT :

Cette huile est la plus antiseptique de toutes les huiles essentielles connues. Anti-infectieuse, antibactérienne, antivirale, antifongique, elle est efficace pour apaiser de nombreux troubles d’ordre respiratoire, ORL, intestinal, urinaire… elle permet de renforcer les défenses immunitaires. Elle facilite la digestion. Elle a des vertus tonifiantes (forme physique, mentale, sexuelle).

Attention, elle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes ainsi que chez les enfants et les adolescents. Cette huile doit être maniée avec la plus grande précaution, elle ne doit pas être appliquée pure sur la peau car elle est dermocaustique (irritante pour la peau). 

PALMAROSA :

Cette huile est un excellent déodorant, elle agit comme un anti transpirant naturel et grâce à son action antibactérienne et antifongique, elle empêche le développement des mauvaises odeurs. Elle agit sur différents problèmes de peau (acné, eczéma, rides…). Elle permet également de lutter contre les pellicules.

Son odeur rappelle celle de géranium, son surnom est palmarosa « géranium des Indes ».

PATCHOULI :

Cette huile a des vertus calmantes et régénératrices, elle est indiquée pour agir sur les petits problèmes de peau (acné, eczéma…). Elle est décongestionnante par la stimulation de la circulation sanguine. Elle aide à lutter contre la cellulite, les varices et la rétention d’eau. Elle est largement utilisée en parfumerie. Elle peut être utilisée en diffusion ou dans le bain (stress, angoisse, déprime…).

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse et doit être utilisée avec prudence par la suite.

PERSIL SIMPLE :

Grâce à ses propriétés diurétiques, cette huile essentielle aide à lutter contre la rétention d’eau, la cellulite… elle favorise la contraction des petits vaisseaux sanguins, elle est utile en cas de varices, d’hémorroïdes… c’est aussi une bonne alliée de la digestion, elle empêche tous les petits désagréments comme les crampes intestinales, nausées, indigestion… de plus elle rafraîchie l’haleine et ouvre l’appétit.

Attention, cette huile est interdite pendant toute la grossesse car elle stimule les contractions utérines, cette interdiction est également valable pendant l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle ne doit pas non plus être employée si vous souffrez de règles douloureuses ou dysménorrhée. Cette huile est aussi dermocaustique (irritante pour la peau), en application cutanée veiller à la diluer dans de l’huile végétale. Ne pas l’utiliser sur une période prolongée.

PETIT GRAIN CITRON ou CITRONNIER :

Cette huile a des vertus apaisantes très utiles pour lutter contre le stress ou les problèmes de sommeil. Elle aide à la digestion en stimulant le foie. Elle calme aussi les maux de ventre, elle participe au renforcement du système immunitaire en stimulant des défenses de l’organisme.

Cette huile essentielle provient de la distillation des feuilles, des fleurs et des fruits encore verts du citronnier. Il ne faut pas la confondre avec huile essentielle de citron, issue de l’expression de zestes de fruits mûrs (méthode d’extraction sans chauffage, les zestes sont mis sous une presse hydraulique pour en extraire l’essence)..

PETIT GRAIN MANDARINE :

Comme toutes les huiles essentielles de Petit grain (citron, orange…), cette huile essentielle et très prisée pour ses bienfaits relaxants. Elle est de loin la meilleure pour améliorer la qualité du sommeil, aider à soulager le stress, calmer les angoisses

Il ne faut pas confondre l’huile essentielle de Petit grain mandarine issue de la distillation des feuilles et des rameaux avec l’huile essentielle de mandarine issue de l’expression des zestes du fruit (méthode d’extraction sans chauffage, les zestes sont mis sous une presse hydraulique pour en extraire l’essence).

PIN DE PATAGONIE :

Cette huile a des vertus antispasmodiques, elle est particulièrement indiquée pour soulager les crises d’asthme quelque soit leur origine (allergies, nervosité…). Elle a des effets apaisants, utile en cas de stress, l’irritabilité, l’agitation, de troubles de sommeil… elle a aussi des vertus des propriétés équilibrantes et tonifiantes sur le système nerveux, elle peut être conseillée en cas de déprime. C’est un bon décontractant musculaire, efficace en cas de courbatures de crampes musculaires.

Cette huile essentielle est généralement bien tolérée, elle peut être utilisée sans problème. Rappelons toutefois qu’elle reste déconseillée pendant la durée de la grossesse.

POIVRE NOIR :

Cette huile essentielle facilite la digestion et est utile en cas de nausées, de flatulences, de gaz intestinaux, de diarrhées, de constipation… C’est l’allié des sportifs, elle décontracte les muscles, soulage les douleurs, stimule la circulation sanguine… elle est également parfaitement indiquée en cas d’arthrose, de rhumatismes… Elle est une bonne aide pour le système immunitaire qui permet à l’organisme de se défendre en cas de rhume, de grippe, de fièvre… Elle soulage efficacement les douleurs dentaires. Elle a des vertus tonifiantes, pratique en cas de coup, de bleus, de moments de découragement ou de baisse de Libido.

Attention, cette huile essentielle est très puissante, elles s’utilisent à toute petite dose et il faut respecter à la lettre les dosages indiqués. Elle peut se révéler irritante pour les peaux les plus sensibles, diluez la dans de huile végétale avant l’application.

PRUCHE :

Cette huile essentielle favorise un bon équilibre nerveux, elle est indiquée en cas d’angoisse, de déprime, de nervosité, de manque d’inspiration (période d’examen, moments de doute…). Elle peut être une aide précieuse quand on essaie d’arrêter de fumer, elle facilite le lâcher-prise. Elle a des vertus anti-infectieuses, mucolytiques (fluidifie le mucus) et immunostimulantes, elle est également efficace pour toutes les petites infections hivernales (grippe, rhume, bronchite…).

Attention, cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants.

RAVINTSARA :

Cette huile est un très bon antivirale, notamment de la sphère ORL (grippe, angine, sinusite, rhume…). Elle stimule l’immunité. C’est un excellent tonifiant physique et mental (déprime, fatigue nerveuse…). En massage, elle a des vertus décontractantes qui aident à lutter contre la cellulite et la rétention d’eau.

Ne pas confondre l’huile essentielle de ravintsara et l’huile essentielle de ravensare (ravensare aromatica) qui n’a pas les mêmes utilisations ni la même efficacité.

ROMARIN À CINÉOLE :

Cette huile aide à lutter contre les maladies respiratoires (bronchite,, rhume…). Elle est aussi décontractante (à faible dose) ou tonifiante (à haute dose). En diffusion elle assainit l’air ambiant et tue les microbes. Elle tonifie le cuir chevelu et permet de lutter contre les pellicules.

Attention, Il existe deux autres huiles essentielles de romarin, le Romarin à camphre et le Romarin à verbénone qui sont moins couramment utilisés en automédication, ces deux huiles sont d’ailleurs interdites pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants.

ROMARIN À VERBÉNONE :

Cette huile a des vertus expectorantes, anti-infectieuses et immunostimulantes, elle est indiquée en cas de toux, de grippe de rhume… elle est utile pour favoriser l’équilibre du système nerveux (déprime, hyperactivité… ). Elle favorise le drainage du foie. Elle agit aussi sur les petits problèmes de peau (acné, couperose, rides, peau grasse…).

Attention, cette huile essentielle est interdite pendant toute la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle ne doit pas être utilisée chez les personnes souffrant d’épilepsie ou de cancer hormonale.

ROSE DE DAMAS :

Cette huile est l’amie de la peau, elle régénère les épidermes fatigués, aide à lutter contre les rides et le teint terne, favorise la cicatrisation… elle apaise l’esprit et calme les angoisses. Elle réveille la libido féminine.

C’est l’une des huiles essentielles les plus chères, environ 80 € les 5 millilitres. Il faut 4000 kg de pétales pour produire 1 litre huile essentielle.

SAPIN BAUMIER :

Cette huile est efficace en cas de rhume de bronchite elle est également indiquée pour personnes souffrant de rhumatismes ou de douleurs articulaires. Anti-fatigue, elle est idéale pour lutter contre les passages à vide et en cas de stress

Attention, cette huile est interdite pendant la grossesse et l’allaitement. L’Huile essentielle de sapin baumier, appliquée pure sur la peau peut se révéler irritante(dermocaustique) utilisez la de préférence diluée dans de l’huile végétale.

SAPIN BLANC :

Cette huile a des vertus antiseptiques, elle est particulièrement indiquée en cas de refroidissement (rhume, grippe, angine, bronchite…). Elle soulage également les douleurs liées à l’arthrose. Grâce à son action stimulante, elle aide à lutter contre la fatigue et le stress.

Attention, cette huile essentielle est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement ainsi que chez les enfants. Elle peut se révéler irritante (dermocaustique) pour les peaux sensibles, diluez la dans de l’huile végétale. Cette huile s’utilise uniquement en usage externe.

SARO

VANILLE :

Cette huile a des vertus hydratantes, régénérantes et purifiantes pour la peau. Grâce à ses vertus relaxantes, apaisantes et positives, elle est utile en cas de déprime, de fatigue, de tristesse… c’est également un très bon stimulant, elle aurait même des propriétés aphrodisiaques sur les hommes. Elle ouvre l’appétit, stimule la digestion et lutte contre les ballonnements. En diffusion, elle parfume agréablement toute la maison. En cuisine, elle s’utilise pour apporter une note vanillée à vos préparations.

L’huile essentielle de vanille (vanilline), n’est pas, à proprement parler, une huile essentielle, il s’agit d’une oléorésine (essence issue de la macération dans de l’alcool de gousses de vanille séchées). Cette huile est très visqueuse, passez la sous l’eau chaude quelques secondes pour la rendre plus liquide et plus facile d’utilisation

VERVEINE CITRONNÉE :

Cette huile a des vertus calmantes, elle est préconisée en cas d’angoisse, d’anxiétés, de déprime… Elle a des vertus anti-inflammatoires, elle soulage les arthrites, les rhumatismes, les douleurs musculaires… Elle favorise le sommeil. Elle assainit les peaux grasses.

Cette huile peut être irritante, photosensibilisante, pensez à la diluer dans de huile végétale et éviter de vous exposer au soleil après application ou attendez deux bonnes heures avant de le faire.

Partager l'info !

    Les commentaires sont clos.